Le CIMIC


Nos Partenaires

Météo

 

 

 

 

 

 

Liste des articles

Dix analyseurs de vibration pour le CIMIC

Le Service de la formation professionnelle et de l'éducation des adultes de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin(CSBE) vient de réaliser un investissement. On a fait l'acquisition de dix analyseurs de vibration/collecteurs de données avec logiciel d'équilibrage et logiciel d'analyse, d'une valeur totale de 148 880 $. Ces équipements seront utilisés dans le cadre du programme Mécanique industrielle de construction et d'entretien. Selon M. François Morin, enseignant au Centre intégré de mécanique industrielle de la Chaudière (CIMIC) et chef d'atelier en mécanique industrielle, le fabricant n'offrait plus de service technique pour les anciens équipements. Ceux qu'on vient d'acheter sont par contre à la fine pointe de la technologie et reconnus mondialement. Ils sont fabriqués par la compagnie allemande Prüftechnik.

Comme en médecine

Ce type d'instruments permet, en analysant les vibrations produites par une machine, de savoir si tout fonctionne adéquatement et de déceler la nature de plusieurs problèmes. « C'est un peu comme en médecine. Quand on peut diagnostiquer sans ouvrir, on évite bien des problèmes », illustre M. Morin. Les analyseurs de vibration sont notamment utilisés pour faire un suivi préventif de certains équipements.
La directrice du CIMIC, Mme Chantal Doyon, se réjouit elle aussi de cet investissement majeur, qui « maintient le département de mécanique industrielle à la fine pointe de la technologie, comme tout le reste du CIMIC », selon elle. Cette acquisition pourrait ouvrir de nouvelles perspectives pour le CIMIC, où on pourrait éventuellement offrir aux entreprises des cours de maintenance préventive et prédictive. Quant à la directrice du service de la Formation professionnelle et de l'éducation des adultes, Mme Nataly Blondin, elle explique que son service a fait cet investissement parce qu'on tenait à ce que les élèves travaillent sur des équipements récents, afin qu'ils soient bien préparés pour le marché du travail. « Avec ces dix analyseurs de vibrations, nous sommes à jour et même à l'avantgarde », dit-elle.


Novateurs et attractifs

De son côté, le directeur général de la CSBE, M. Normand Lessard, estime que des investissements novateurs et attractifs comme celui-ci aident au recrutement des élèves et facilitent leur diplomation. Ils sont aussi de nature à favoriser l'atteinte des engagements inclus dans la convention de partenariat entre la CSBE et le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport. « Un des cinq buts fixés par cette convention est précisément l'augmentation du nombre d'élèves de moins de 20 ans en formation professionnelle», explique-t-il. Les propos du président de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin, M. Charles-Henri Lecours, vont dans le même sens. Celui-ci est heureux du fait que le CIMIC puisse disposer d'équipements qui lui permettront de demeurer un leader dans son secteur. « Le CIMIC est ainsi plus attirant pour les jeunes, qui peuvent y trouver des opportunités de carrière intéressantes et stimulantes. C'est vrai en particulier pour les jeunes qui ont de l'intérêt et du talent pour les technologies », affirme M. Lecours. Il est convaincu qu'en offrant des options intéressantes à ces élèves, on favorise du même coup la persévérance scolaire.

Source :
Jacques Légaré
Conseiller en communication
Commission scolaire de la Beauce-Etchemin
418 228-5541, poste 2694
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
© 2008 Le Centre Intégré de Mécanique Industrielle de la Chaudière | Joomla Template by vonfio.de